De toutes façon la messe est dites, de l’aveu même des indépendantistes les plus influents la Catalogne n’a pas les moyens d’être indépendante et la Loi continura de s’appliquer. L’Espagne en tant que nation n’aurait aucun intérêt à voir la Catalogne devenir un pays indépendant. Même raison. L’ économie ? Caixa d’Enginyers, la Banque coopérative catalane, est submergée de demandes d’ouverture de nouveaux comptes... Peut-être l’embryon d’une banque nationale ? Leur fameuse »richesse" sera tarie en même pas un an et ce territoire deviendra le plus pauvre de la péninsule. valable à avancer aux yeux internationaux. Les raisons, simples et claires, pour lesquelles je ne me ferai pas vacciner contre (...), « Les médecins c’est la santé » : Comment contrer Big Pharma et (...), Radioastronomie : à l’écoute de l’univers. Quand de Gaulle a décidé de se séparer de l’Algérie il a d’abord fait voter par tous les Français qu’ils étaient d’accord pour qu’on propose à l’Algérie de s’autodéterminer par referendum sur son statut à venir. - soit en développant des actions plus violentes. Une indépendance de 8 secondes. Vous nous direz comment une trentaine de cars peuvent ramener des dizaines de millier de manifestants et pourquoi vous ne le reprochez pas aux nationalistes qui ont fait de même ? L’UE ne veut pas de conflits internes. »@Mmarvinbear :« La liberté ? Las, malgré une stricte éducation militaire et phalangiste, Juan-Carlos n’a aucune intention de perpétuer ce qu’il considère dès les années 60 comme un anachronisme certain. On vous a dit que l'euro est une monnaie commune. D'autant que les partis nationalistes ont vu leurs scores s'améliorer lors des dernières élections. La crise économique de 2009 qui a frappé l’Espagne a favorisé les tensions car cela a obligé la Catalogne à demander de l’argent à l’Espagne. La démocratie ? D’une certaine manière, il est plus facile de dire ce que la Catalogne ne dirige pas : la Défense, la diplomatie, la fiscalité. A moins bien sûr que l’Espagne se rebelle et refuse le retour dans l’UE de la Catalogne. C’est une bonne chose, je vous encourage à cela. @jaja : il ne s’agit en rien d’une « union anti peuple catalan » mais precisement d’un attachement indéfectible à la démocratie dans le cadre de la légalité et donc de l’application de la constitution espagnole, votée à une écrasante majorité y compris par les catalans qui d’ailleurs l’ont approuvée avec un pourcentage supérieur à la moyenne nationale. Un peu de sérieux. Les unionistes sont majoritaire, ont le soutiens de toute l’Europe et ont la Loi de leur côtés, il étaient évident que la majorités silencieuse ne pouvait pas perdre. dérogation, le temps de leur réintégration dans la zone euro, cette Parce que le monarque a défendu face caméra la démocratie face aux militaires qui ont cru pouvoir refaire 1936 en 1981. Le syndicat des hommes politiques, dans la mesure où il y en a un, est déjà incroyablement fragile. En réalité, l’indépendantisme catalan actuel à plus à voir avec les vagues populistes d’extrême droite qui ont secoué un peu l’ Italie dans les années 90 avec la volonté de certains de séparer le Nord riche du Sud pauvre. En contrepartie la Bundesbank a commencé à détenir des créances sur les banques centrales grecque, italienne, portugaise ou espagnole. Conclusion ? En Suisse la banque centrale réclame à la Banque de France le paiement en devise (autre que l'euro franc) des 100€. L'Etat espagnol, attaché à ses frontières actuelles et à son image, craint une crise identitaire. Et, si elle le faisait, elle devrait créer une banque nationale, une monnaie nationale et une tutelle sur les banques exerçant en Catalogne.Ce n’est effectivement pas ce que les indépendantistes ont annoncé.Donc la conclusion de cet article est probablement correcte.La seule chose qu’on puisse dire en faveur des dirigeants catalans, c’est qu’il s’agit peut-être d’un poker menteur. L’erreur de Rajoy aura été de vouloir annuler le nouveau statut d’autonomie de 2006 en Catalogne, pourtant approuvé par Référendum par la population. , le porte-parole du gouvernement catalan. Mais elle s’est depuis longtemps agrégée au niveau politique, social et économique au monde castillan et ces deux nations sont maintenant indissociables. Si le PSOE ou Podemos se plaignent du résultat, ils sont les premiers responsables de leurs échecs. Les prochaines élections locales nous diront si la situation s’apaisera rapidement ou pas. Que se passe-t-il au sein de la zone euro ? Apache, Ubuntu, Pourquoi La Catalogne veut-elle prendre l'indépendance de l'Espagne, pourtant l'Espagne est une grande démocratie ? Un exemple, dans les restaurants de Barcelone, ou de Figueras, villes très touristiques, on trouve le menu en plusieurs langues dans l’ordre suivant : en catalan d’abord, alors que 95% de leurs clients sont incapables de comprendre, puis en Anglais, puis en Allemand, puis en Français et en dernier en Espagnol, considéré probablement comme une langue de sauvages ! Population, superficie, économie... portrait d’une Espagne qui aurait perdu sa région la plus riche. revenir, je vais leur dire, mon Dieu, je me suis trompé, je vous demande Il n’y a pas de banque centrale de Catalogne, et plus guère de banques systémiques clairement catalanes, puisque plusieurs d’entre elles viennent de mettre leur siège hors de Catalogne.En réalité, la Catalogne ne peut pas quitter l’Espagne sans quitter l’Euro. Quand des capitaux fuient massivement la France pour se réfugier en Suisse, les banques suisses détiennent des créances sur la banque centrale française, créances qu'elles transfèrent à la banque centrale suisse qui se charge de les récupérer sous la forme d'un transfert d'or où de devises autres que le franc depuis la Banque de France vers la banque centrale suisse. encore utilisé, Mariano Rajoy a demandé au Sénat de lui confier la Ce n’est pas une question de droit à l’indépendance, car il n’y a pas de droit à la sécession en Catalogne ; ni en prenant en compte le droit international, ni le droit national espagnol. Et le bilan de ces créances on les voit sur la partie gauche du graphique avec les courbes qui oscillent autours de 0. Mais les républicains sont incapables de s’unir et d’offrir un front commun et de synchroniser correctement leurs actions. Car si la Catalogne devient indépendante elle sort automatiquement de l'UE et de l'euro. décision finale qui pourrait survenir dans plusieurs mois, voire plusieurs années. La Catalogne "n'est pas l'Ecosse", rappelle l'historien Carlos Andres Gil. Elles sont devenues tellement importantes qu’elles sont impossibles à recouvrer. La somme de tous les soldes target2 est égale à 0 (la dette de Tartempion envers X, Y ou Z correspond aux créances de X, Y, ou Z sur Tartempion). A ce moment, il ne reste que des brochures, des livres justifiant la cause et le combat, le plus souvent dans les réserves des médiathèques de province ou dans quelques bibliothèques confidentielles. Une fois au pouvoir, Franco veut rétablir la Monarchie, mais il ne fait pas confiance à Alphonse XIII qu’il estime incompétent malgré le soutient de ce dernier. Avec un referendum illégal, des urnes non transparentes, un dépouillement sans la présence de l’opposition .... Même sans être féru de religion la parabole de la paille et de la poutre vous connaissez certainement .... @oncle archibaldil ne tenait qu’au pouvoir central d’Espagne de faire en sorte que ce référendum se passe convenablement. “La Catalogne est autonome sur pratiquement tout, à part quelques compétences relatives à la Nation restées régaliennes“, souligne Benoît Pellistrandi, historien de l’Espagne. J’ai 100€ placé dans une banque française et ces 100€ constituent une créance sur cette banque (la banque me doit 100€). Ce parti est englué dans un nombre de cas de corruption incroyable et pire encore, et ça fait froid dans le dos, on a vu étonnement déjà 10 personnes du PP ou liées à elles dans nombreux de ces cas souffrir d’une mort soudaine alors qu’elles devaient témoigner devant les juges. Prenons tout d’abord un exemple hors de la zone euro. La république, dès le début, doit affronter entre autre le terrorisme anarchiste qui secoue les régions les plus pauvres du pays. Moins du tiers du pays passe sous contrôle nationaliste sans aucune grande ville, mais beaucoup de villes moyennes voient leurs garnisons se révolter. Les Catalans ont d'ailleurs choisi le 11 septembre comme jour de fête nationale, la Diada. La Catalogne organisera un référendum sur son indépendance le 1er—octobre, c’est ce qu’a annoncé vendredi le président régional. Il change d’avis quand un député de droite nationaliste, Sotelo, est tué par des républicains. Et au moment de sortir de l'euro un pays doit payer sa dette envers les autres banques centrales de la zone. Il obtient que Juan-Carlos, fils du comte de Barcelone, fasse ses études en Espagne afin de lui laisser la place le moment venu. Si vous voulez passer pour un ignare c’est votre droit mais je vais vous rappler quelques faits : * L’indépendance catalane se base sur deux postulats, on a pas à redistribuer notre argents aux régions pauvres / on restera dans l’Euro et l’UE ne vous inquiétez pas (mensonge grossier). Quand à la main de fer je vous rassure il vont simplement organiser des élections en Janvier, Rajoy a plutôt la carrure d’un comptable indécis qu’un dictateur.. Les responsables premiers en sont les indépendantistes catalans qui ont rejeté les jugements des cours de justice qui ont invalidé ce soit-disant référendum en justifiant leur décision sur des points de Droit indiscutables. La Catalogne ne pourra pas quitter l’Espagne tout de suite à cause de l'euro. Et une semaine après, ils sont 200 à battre le pavé comme la dernière fois. Les espagnols ne veulent PAS se défaire de (...), @Mmarvinbear Le gouvernement régional se posera encore en victime, disant que »Madrid est un vrai monstre de les faire payer« - technique déjà utilisée pour proclamer leur pseudo indépendance. - Qu’appelez-vous « autonomie renforcée » ? La Catalogne compte 7,5 millions d'habitants, soit presque autant que l'Autriche, et plus que le Danemark ou la Norvège. processus selon lui de destituer "les personnes qui ont placé ce Le temps passe et une nouvelle génération de jeune apparait. Ah bon ? Son enjeu n’est pas la gestion des compétences régionales, mais ni plus ni moins que l’indépendance de la Catalogne vis-à-vis de l’Espagne, autrement dit la sécession d’une région à partir d’un État actuellement membre de l’UE et de la … Le Parlement catalan a adopté lundi une résolution qui lance le processus visant à créer une république de Catalogne indépendante de l’Espagne dès 2017. « La messe est dite », vous y allez un peu fort de café... Je crois que tout commence et que la crise catalane annonce un sursaut des peuples envers une Europe des états nations dont de moins en moins de gens souhaite, il n’y a qu’à voir partout en Europe le suffrage des partis europhobes. auprès de 4 guguss et tout le monde est content. Les partis indépendantistes finissent toujours ou presque de la même façon. Et ces 100€ français deviennent une créance sur la banque allemande et in fine sur la Bundesbank (la banque centrale allemande). Si les indépendantistes étaient minoritaires aux dermières elections, comment se retrouvent-ils majoritaires au parlement ? qu’aucune règle interdisant les déclarations unilatérales https://www.facebook.com/CatalansForYes/photos/pb.727393710644029.-2207520000.1508704763./1597260096990715/?type=3&theater. Une fois l'émotion retombée, pourtant, la question de l'indépendance de la Catalogne ne manquera pas de resurgir. C’est au début du XXè siècle que cela s’est un peu compliqué avec le renversement de la monarchie qui s’était appuyée sur la dictature ministérielle de Primo de Riveira pour se maintenir en place, laissant la place à la République avec la fuite d’ Alphonse XIII. Roi particulièrement libéral au passage et même en décalage avec la société espagnole de l’époque. :). Cela leur a été accordé puis refusé sous un prétexte juridique.Depuis, Madrid se refuse obstinément à toute négociation.- Le régime castillan/gallego du PP est corrompu, clientéliste, de classe,...On comprend que les Catalans, où ce n’est pas vraiment pareil, en aient assez.- Il y a une longue histoire derrière l’autonomisme/indépendantisme catalan. De plus, Franco veut que le futur roi sorte de son moule. Catalogne : «Défaire l'Espagne, c'est défaire l'Europe», prévient Valls L'ancien Premier ministre, né à Barcelone, estime que proclamer l'indépendance de la Catalogne «serait une folie». Libération des prisonniers politiques, légalisation des partis interdits, PCE inclus ( en échange de la reconnaissance de la monarchie espagnole ), liberté syndicale complète, scrutins libres, nouvelle constitution démocratique en 1978. Hélas ça n'a eu qu'un temps, les investisseurs craignent à nouveau une crise de la dette suivie de l'éclatement de la zone euro et les capitaux retournent au grand galop en Allemagne. Mais dans ce cas la Bundesbank, garantie du sérieux et de la stabilité de l’Allemagne, n’existerait plus. Mariano Rajoy a estimé lundi 29 septembre que "rien, ni personne, ni aucun pouvoir, ni aucune institution ne peut rompre ce principe de souveraineté unique, indivisible sur lequel se fonde notre vie commune". L’Espagne ne sera pas épargnée par ce phénomène, vu l’importance des échanges commerciaux entre la région et le reste du pays. En fait c'est faux. On peut appeler cela coïncidences, laissez-moi en douter.D’autre part, des doutes planent sur les résultats des dernières elections de décembre 2015 et juillet 2016, en effet la société INDRA qui a officialement gérer les élections est elle aussi tâchée de nombreux soupçons de fraude dans plusieurs suffrages internationaux. Et être minoritaire n’empêche pas de se battre pour ses idées... Sur « on a pas à redistribuer notre argents aux régions pauvres » il faut savoir et vous le dites vous même que la Catalogne est fortement endettée. La veille, le Tribunal constitutionnel espagnol avait accepté le recours déposé quelques heures plus tôt par le Premier ministre, Mariano Rajoy, contre la loi et le décret catalans destinés à organiser ce référendum. Il y a des régions qui ont une forte identité locale mais l’histoire passée et le présent font qu’une Bretagne ou une Alsace indépendante n’auraient aucun sens politique ou économique. Barcelone a misé et la Catalogne a perdu. Ils possèdent leur propre histoire, leur propre langue, leur propre culture. d’autonomie accéléré aux régions historiques, celles Il en a résulté le choix d’un troisième couteau, propre à séduire tout le monde mais qui pour cela est obligé de fuir en avant s’il ne veut pas être renversé. Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, M. », @jaja : « La droite catalane et la gauche n’ayant pas le même projet social pour le pays... ». Le rêve d’indépendance, vous ne le trouverez à la fin qu’au fond d’une bouteille ou a bout d’un joint. Alors elle est minoritaire, certes, mais dans le processus elle se renforce chaque jour. L’une de ses régions, la Catalogne, ne veut plus faire partie de ce pays. Si toutes les banques centrales de la zone fusionnent avec la BCE alors la dette interbancaire disparaît. Dans ce cas, la médiatisation reprends mais le public se détourne plus rapidement encore, surtout le public-cible qui refuse l’action armée. Catalogne, @sukhr : bien sûr, le gouvernement Espagnol aurait dû organiser une consultation contraire à la (...), @oncle archibald Auquel cas les Catalans en J’ai bien ri lorsque j’ai vu apparaître l’argument »la Catalogne est une région riche et ils paient trop les pauvres« , comme si ceux-ci ne bénéficiaient pas du tout des investissements et rallonges espagnoles. Mais une monarchie acceptée par l’ensemble du peuple espagnol, donc légitime. sécession. Bravant les interdictions de Madrid, les nationalistes catalans organisent dimanche un vote consultatif en vue de la sortie de la Catalogne de l'Espagne. Madrid doit estimer que le pouvoir central doit garder un minimum de puissance pour éviter un effet centrifuge qui disloquerait le pays au final. Et est-ce la seule en Europe à réclamer plus de pouvoirs ? Seuls quelques chauvins naïfs et quelques ultra gauche pleins d’arrières pensées ont voulu engager la Catalogne dans l’impasse ou elle se trouve. La Catalogne est une nation sans Etat.". Aux élections législatives de novembre 2019, le parti d'extrême droite Vox a bénéficié de l'émoi suscité par la crise en Catalogne. Quel est le problème avec ces créances interbancaires ? Elle préfère être rattachée directement à l’Espagne ou… à la France. Du type « le bolchevisme c’est super chouette, c’est un modèle d’avenir et dézinguer les traitres c’est tout à fait normal » ou « le Venezuela c’est une super démocratie ». Mais ce scrutin n’est pas une élection locale comme les autres. Si Juan-Carlos doit son pouvoir à Franco, il n’a rien à voir avec lui. Ce n’est pas parce que trois journalistes puceaux qui viennent à la rédaction avec un T-shirt du Che ont dit qu’ils refuseront de travailler que les médias, fussent-ils uniquement catalans, vont arrêter de fonctionner. seront de leur poche ! Cette enquête indique que, pour la première fois depuis 2012, le « oui » à l'indépendance de la Catalogne est dépassé par la volonté de rester unie à l'Espagne.