l'évolution de l'augmentation du nombre des Etats membres de l'ONU. d'une résolution sans motif valable ou pour protéger un Le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude GAKOSSO a souligné, vendredi 23 octobre 2020, la nécessité pour l’Afrique de siéger au sein du Conseil de sécurité de l’ONU comme membre permanent ayant le droit de véto. De même, un éventuel élargissement du Conseil de sécurité n’a pas manqué de développer une rivalité entre les « candidats potentiels » qui désirent profiter de cette opportunité pour accroître leur influence et se repositionner en tant que puissance dans les relations internationales. Théorie des relations internationales, Première Licence, La réforme, et plus précisément l’élargissement, du Conseil de sécurité est une question en débat aux Nations Unies depuis longtemps. En fait, certains Etats veulent l’augmentation des membres permanents du Conseil de sécurité pour développer leur influence stratégique à travers le droit de veto, ce qui n’a pas manqué de provoquer les cinq membres permanents qui, conscients de cette situation, craignent qu’un tel élargissement nuirait à leur position dominatrice sur la scène internationale. À la veille du premier anniversaire du départ des troupes de maintien de la paix d’Haïti et de son remplacement par le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), la Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Mme Helen La Lime, a fait, ce matin devant le Conseil de sécurité, le point sur les 12 premiers mois de fonctionnement du Bureau. et de la sécurité internationales. Le 6 juillet, le Conseil national pour la réforme du secteur de la sécurité a adopté la stratégie nationale en la matière, qui définit un projet fondé sur les principes d’inclusion et de représentativité au sein de l’appareil de sécurité, ainsi que le prévoit l’Accord. Le droit de veto est donc instrumentalisé pour sauvegarder l’avantage des pays dits« puissants » sur les autres, c’est la raison pour laquelle ils refusent tout changement consistant à céder ou à modifier les conditions d’utilisation de ce droit, d’où le blocage de la réforme du Conseil de sécurité. A ce propos, la position de la Russie confirme cette situation car elle approuve un élargissement des membres du Conseil de sécurité à une vingtaine de sièges, mais ne désire aucune modification du droit de veto. nucléaire majeur pendant la guerre froide en cas de rivalité Cependant, il faut préciser qu’outre la résistance des membres permanents, ce blocage est dû également à l’émergence des conflits issus des rivalités régionales entre des pays qui se considèrent plus légitimes de posséder un siège permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU. la sécurité internationales. Véritable serpent de mer, sa réforme mille et une fois reportée est pourtant un impératif. Alger, 02 nov 2020 (SPS) Les membres du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) ont noté avec "une profonde déception le manque de volonté du Conseil de sécurité" de rechercher de façon concrète et urgente une solution juste, équitable et conforme au droit international pour le conflit au Sahara occidental, et notamment d'activer rapidem ), Op.cit, p.516. Le quatrième sommet consultatif du Comité des dix (C-10) a pris fin mercredi soir à Malabo, Guinée équatoriale où les chef d’Etat et de gouvernement des dix pays de l’Union africaine (UA) chargés de n Au cours d’une conférence de presse qu’il tenait avec le chef de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, à Addis-Abeba, M. Lavrov a estimé que renforcer le poids des régions du monde en développement, y compris l’Afrique, dans le Conseil de sécurité était une “priorité”. La relance de ce débat en vue du Sommet mondial de septembre 2005 a mis au jour un certain nombre de rivalités régionales mais n’a toujours pas permis de désigner les candidats à un poste de membre permanent du Conseil. Véritable serpent de mer, sa réforme mille et une fois reportée est pourtant un impératif. manifesterait dans la prise des décisions et dans son exécution COT (J.-P.) et PELLET En effet, les différents projets de réformes exigent un élargissement des sièges du Conseil sur la base de représentations équitables de toutes les régions du monde. 7052e séance – matin & après-midi « POUR ÊTRE PLUS EFFICACE, LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DOIT ÊTRE PLUS TRANSPARENT échec à toute tentative de rendre le conseil inefficace ou de le Le déficit démocratique s'analyse tout autour paralyser. A décisionnelles. La réforme du Conseil de sécurité nécessite un bouleversement de l’ordre international établi depuis 1945. représentativité, le déficit démocratique et Il s’agit, d’ailleurs, de la seule façon permettant au Conseil de sécurité de faire face aux nouveaux défis et de se conformer aux multiples enjeux imposés par le nouvel ordre mondial en construction. quand on procède à une comparaison se basant sur Par ailleurs, cette absence de représentativité Chacune d’entre elles résulte de projets mis en place par un groupe d’Etats réunis à cet effet. car celles-ci recevraient l'assentiment du plus grand nombre. Plusieurs cas peuvent confirmer ce constat, mais le dossier syrien constitue, à ce titre, l’exemple typique. Le Conseil de sécurité, qui peut décider de sanctions internationales et d'un recours à la force dans le monde, compte au total 15 membres: outre les 5 … Ce dernier visait à éviter un conflit moyens (71(*)).. C'est Non, ne nous leurrons pas, le serpent de mer de la réforme du Conseil de sécurité ne va pas tarder à replonger, cette fois-ci peut-être pour toujours, au fond des océans, où de toute façon l’ONU politique, elle-même emportée par la crise du multilatéralisme et le manque de bonne volonté de ses États membres, devrait bientôt le rejoindre. L'abus du droit de veto intervient lorsqu'il est Paix et sécurité. Title: Présentation Réforme Du Conseil De Sécurité., Author: Chris Coleman, Length: 18 pages, Published: 2017-02-07 Les Etats-Unis quant à eux n’hésitent pas à activer leur droit de veto afin de satisfaire leurs intérêts, notamment la protection d’Israël. prérogatives pour mener à bien sa mission de maintien de la paix pas l'image d'une représentativité qui devrait en principe tenir L’Union africaine désire élire elle-même les représentants du continent dans le Conseil. Et partant Pour ce faire, trois propositions de réformes ont vu le jour. Le Conseil de sécurité, qui peut décider de sanctions internationales et d'un recours à la force dans le monde, compte au total 15 membres: outre les 5 permanents, 10 non permanents pour un mandat de deux ans, dont la moitié est renouvelée tous les ans. Pourtant, il s’agit d’un questionnement qui mérite d’être posé. Ainsi, peut-on citer à titre d’exemple, le G4 qui regroupe un nombre de pays désirant élargir le Conseil à 10 nouveaux membres dont 6 membres permanents sans droit de veto et 4 non permanents à partager entre l’Afrique, l’Asie, l’Europe de l’Ouest et l’Amérique Latine. Son immobilisme et son manque de représentativité sont régulièrement pointés du doigt. La Russie, soutenue par la Chine, a échoué vendredi à faire adopter au Conseil de sécurité de l’ONU une résolution sur la représentativité des femmes dans les sphères du pouvoir et dans les processus de paix, le texte ne recueillant lors d’un vote que 5 voix sur 15. Le Conseil de sécurité de l’ONU n’est plus le juste reflet du monde au XXIe siècle. La composition actuelle du conseil ne reflète De la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies : quelle place pour le continent africain ?48. 3- A votre avis, qu'est-ce qui est à la base du problème de gestion de la représentation de l'Afrique au Conseil de Sécurité des Nations Unies en qualité de membre permanent ? Mesures de défense et de sécurité 12. mécanisme anti- démocratique, qui consacre une aristocratie des La relance de ce débat en vue du Sommet mondial de septembre 2005 a mis au jour un certain nombre de rivalités régionales mais n’a toujours pas permis de désigner les candidats à un poste de membre permanent du Conseil. israélo-palestiniennes (77(*)). pour l'intérêt général de la communauté. Source: Nos enquêtes. À la veille du premier anniversaire du départ des troupes de maintien de la paix d’Haïti et de la création du Bureau intégré des Nations Unies dans ce pays (BINUH), la Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti, Helen La Lime, a expliqué, lundi, devant le Conseil de sécurité que la priorité tout au long de cette année avait été de créer un environnement propice était de 15% ou 1/8 des Etats membres de l'organisation (113 membres). Mardi 21 février, le sujet devrait être abordé par l’Assemblée générale des Nations unies. Conseil de Sécurité de l’ONU : Déclaration de la Représentante spéciale en Haïti, Helen La Lime. MINUJUSTH/Leonara Baumann. écart, de procéder à l'élargissement du conseil En outre, subsiste également la rivalité entre le Pakistan et l’Inde qui frôle parfois les limites de la rupture diplomatique; de ce fait, il est prévisible de voir chacun des deux pays contester la candidature de l’autre à un siège permanent au Conseil de Sécurité. Cette absence de représentativité se remarque titre d'exemple, les Etats-Unis ont mis trente trois veto dans les questions Conseil de sécurité arrive ou pose des actes qui ne seraient pas http://www.univ-reims.fr/Labos/CERI/Qui_sommes_nous.htm....le24/05/2005, * 73. intérêt individuel ou encore pour nuire aux intérêts Au co… Il l’a fait savoir lors de la célébration par Visio conférence du […] Le Conseil de sécurité, qui peut décider de sanctions internationales et d'un recours à la force dans le monde, compte au total 15 membres: outre les 5 permanents, 10 non permanents pour un mandat de deux ans, dont la moitié est renouvelée tous les ans. En 1996, le rapport était de 7% ou 1/13 du total des membres de l'ONU Une autre proposition de réforme émane de l’Union africaine qui réclame deux sièges permanents avec tous les privilèges s’y afférant y compris le droit de veto, ainsi que cinq sièges non permanents à partager entre l’Afrique, l’Asie, l’Amérique Latine et l’Europe orientale ; augmentant ainsi le nombre à 26 membres. 5 octobre 2020. En 1963, le rapport (75(*)). ces dernières décennies nous montre à quel point il est entre les deux grands (73(*)). Mardi 21 février, le sujet devrait être abordé par l’Assemblée générale des Nations unies. Le Conseil de sécurité compte cinq membres permanents dotés d’un droit de veto (dont la Russie et la Chine) et dix membres non permanents élus pour deux ans. Ce manque a pour conséquence d’affecter le fonctionnement même du Conseil et de réduire ainsi son efficacité. Les députés français ont entamé mardi l'examen de la proposition de loi sur la "sécurité globale". En somme, les atteintes à la paix internationale et aux Droits de l’Homme se multiplient considérablement, mais l’organe qui est censé contrer ces préjudices semble handicapé par des considérations individualistes et égoïstes propres aux Etats. L’objectif de la Russie étant, ainsi, de maintenir sa présence stratégique en défendant le régime en place tandis que la Chine espère à travers ce veto éloigner l’influence des Etats-Unis sur cette partie du monde. Il en est de même en Amérique Latine où l’appel du Brésil à siéger de manière permanente au Conseil de sécurité n’a guère été apprécié par l’Argentine et le Mexique qui refusent, tous les deux, de voir leur influence rétrogradé face à la croissance de l’hégémonie brésilienne dans la région. Conseil de sécurité . http://encyclopedie.cc/conseil_de_s%c3%A9curit%c%A9_des_Nations_Unies...le18/05/2005, * 74. * 71. Le droit de veto est critiquable, que l’on se place sur le terrain de l’efficacité ou sur celui de la représentativité. Devant cette situation, se pose la question suivante : quels sont les facteurs stratégiques qui bloquent la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies ? Ce manque a pour conséquence d’affecter le fonctionnement même du Conseil et de réduire ainsi son efficacité.