Dans une intrigue centrée sur le rôle d'une mère cherchant à tout prix la vérité autour de son fils accusé de meurtre, Kim Hye-ja est superbe de délicatesse et de justesse avec un jeu sans fioritures. -Oui, mais c'est la création, l'écologie, l'amour, le dieu et ... - Mais chut, c'est un navet! 11 abonnés Lire ses 2 067 critiques, Suivre son activité Lire ses 330 critiques, Suivre son activité ce film a fait l'objet de critiques négatives que je ne comprends pas ... Je l'ai vraiment trouvé très bien ... étrange et déroutant... impossible de savoir vraiment ce qui se passe jusqu'au final ! 68 abonnés Film sur la culpabilité et la monstruosité de l’amour inconditionnel, "Mother" surprend et irrite même parfois par certaines de ses facilités. Epouse-moi mon pote sur W9 : pourquoi ce film de Tarek Boudali a-t-il fait polémique ? bon film, mise en scène sobre et classe. En fait, je pourrais dire que c'est là le principal défaut du film, c'est un sérieux manque de rythme, avec notamment une première heure laborieuse. 443 abonnés Suivre son activité Les enjeux étant posés dès les premières images, il n'y a pas eu de réel effet de surprise sur moi, l'ennui s'est progressivement installé, et dans ces conditions il m'était impossible de ressentir les émotions dans leur entière sincérité. Fernando Trueba, avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte, Avec 108 abonnés With Trevor Donovan, Sunny Mabrey, Jason Wiles, Grace Van Dien. Données Personnelles | Original, surprenant, désarmant, maîtrisé, et ce malgré quelques longueurs. Lire ses 569 critiques, Suivre son activité L'explication tient la route. The doctor had told me this feeling would pass,He said time will go on and this pain wouldn't last. est un film réalisé par Darren Aronofsky avec Jennifer Lawrence, Javier Bardem. I love you my mother, my mentor, best friend,Wishing all good things hadn't come to an end. Comme The Host ou Memories of Murder, le film part sur un ton de comédie, très décalé et presque très superficiel, on voit des idiots on se marre bien. est un film plutôt original donc et bénéficie de prestations de grande qualité notamment celles de Jennifer Lawrence qui est de pratiquement tous les plans ... vu le film hier soir en AP, vraiment....troublant. Et j'ai fini par ne plus voir que les défauts d'une oeuvre courageuse mais inégale. Le combat d’une mère, l’interprétation d’une femme. Ce film est loin d'être un navet, seul les gens basiques peuvent le penser, le film est très bon dans sont concept,même si étrange on peu pas ressortir de ce film déçu si on ressent ce que le réalisateur à voulu nous apporter, chacun c'est goût certe mais les vôtres doivent être douteux. Protéger oui, mais à l'extrême, elle est tout le temps sur le qui-vive. Politique de cookies | When locals start telling stories of disappearances and possible murders, she is forced to confront her family's mysterious past. 486 abonnés Ainsi donc pour conclure, si je maintiens que Bong Joon Ho est un réalisateur à découvrir, cela ne doit pas passer par Mother. Le personnage principal est puissant et charismatique. The film was released in the United States on October 17, 2008, and in the United Kingdom on December 5, 2008. Le cinéma Sud-Coréen pèse de plus en plus, et en matière de thriller, ils n'ont plus rien à prouver. Fox, Andres Londono, William McNamara, Dominique Swain. Son évolution dans le récit prend bien plus d’ampleur que le récit lui-même. Mother ein Film von Tatsushi Ōmori mit Masami Nagasawa, Daiken Okudaira, Sadao Abe. » avec une impression fortement mitigée. Au-delà de ses qualités techniques et esthétiques, c'est l'histoire qui prime et emporte tout sur son passage. J'avoue que n'étant pas catholique je n'avais pas compris . Andrey Konchalovsky, Avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Avec Lire ses 1 348 critiques, Suivre son activité Mais surtout, ce qui caractérise tout l'art de Bong Joon Ho, c'est son art de mélanger les genres, et de proposer une progression des sentiments atypiques, et généralement incroyable. I Am Mother est un film réalisé par Grant Sputore avec Clara Rugaard, Hilary Swank. Mother ein Film von Bong Joon Ho mit Kim Hye-Ja, Won Bin, Ku Jin. J'ai adoré tous les films du réalisateurs (petit faible pour requiemFAD) mais là, OUTCH, la claque.... Alors le probleme c'est qu'on ne sait pas si c'est une gifle froide ou chaude. Ricardo recounts the adventures of his … Qui sommes-nous | Directed by Carl Christian Raabe. Une fois les équivalences bibliques effectuées (cela prend une petite demi-heure), il ne reste plus qu'à attendre la fin de cet objet prévisible, donc jamais troublant, qui se veut sulfureux mais qui ressemble plutôt à un encéphalogramme plat.Et sur ce que ça raconte sur l'acte créatif (il faut absolument tout détruire pour recommencer), c'est d'une bêtise stupéfiante. When they start eating breakfast, Ellie asks her mother if she can go to the Hunt, but her mother says no because it scares her. Elle, Dame Nature. Pour certains, et notamment pour les journalistes, il suffit d'afficher le nom d'un réalisateur, ou (et) le nom d'un acteur, notamment étrangers, et le film accouché sera génial ! Mais Mother a aussi d'incroyable qualités, et il faut lui faire justice. Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe, Avec Lire ses 77 critiques, Suivre son activité Mother! Lire ses 16 critiques, Suivre son activité La force des films de Bong Joon Ho reste la progression de ces films. Nie! : Gagarine , The Nest , Falling 49 abonnés Avec Solo A Star Wars Story sur TF1 : pourquoi le film a-t-il été un échec cuisant ? Il est l'une des stars de "Run", la nouvelle série produite par Phoebe Waller-Bridge ("Fleabag"), disponible sur OCS. Border line surement, mais dans tous les cas qui interpelle. Qu'est-ce que Jean Bloguin avec des plumes sur le dos ? 369 abonnés Inherent Vice er en amerikansk krimi-, komedie-og dramafilm fra 2014, instrueret og filmatiseret af Paul Thomas Anderson, baseret på romanen med samme navn af Thomas Pynchon.Filmen har Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Owen Wilson, Katherine Waterston, Reese Witherspoon, Benicio del Toro, Jena Malone, Maya Rudolph og Martin Short i de hovedrollerne. The film stars the voices of John Krasinski, Charlyne Yi, Jason Sudeikis, Michael Peña, David Cross and Constance Wu. Alternant très gros plans et plans d’ensemble, il confirme son sens du cadrage, comme dans la scène où les passants s’agglutinent autour de la voiture accidentée. Je dois avouer que je suis sorti de la salle totalement conquis par la subtilité du film....Derrière un crime et une enquête se cache une relation entre une mère et son fils....Beaucoup de dignité chez ces deux personnages et de l'ambiguité parfois....Bong Joon Ho maitrise de façon époustouflante la technique de son film ce qui est en soi un pur régal....Les personnages coréens sont ici naturels et profonds et l'histoire s'étoffe brillamment au fur et à mesure que le film avance jusqu'à nous offrir une fin totalement jubilatoire faite de détails et de surprises...L'humour invisible de certaines scènes résident dans l'enchainement des plans et la lenteur subtile de cette oeuvre est un bonheur que je ne saurais trop vouloir partager....A voir sans hésiter. mother! Fletcher's pet bunny goes missing and Mike says he will help find the bunny, Ellie snaps at Mike and says that he is not their dad. Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello, Par les membres ayant fait le plus de critiques, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, Encanto, la fantastique famille Madrigal Teaser VF, Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel. Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel, Le Protagoniste, Personne, La Bête... : ces personnages qui n'ont pas de nom, Run sur OCS : Phoebe Waller-Bridge, Star Wars... les confidences de Domhnall Gleeson, Under The Silver Lake, Mother!, Mulholland Drive... : ces films qu’on n’est pas sûrs d’avoir compris. Pas convaincu que ton message m'était adressé... ;-). Ex. je le conseille mais ouvrez vos chacrats avant lol. (Il en fut ainsi de Bunuel (entre autres) que j'ai toujours cordialement exécré, bien qu'il soit adulé par la critique ! Bienvenue sur la chaîne YouTube de Boursorama ! On remarque donc également que beaucoup de passages sont rallongés un peu inutilement. Lire ses 1 364 critiques, Suivre son activité Encore une fois Jenifer Laurence prouve qu'elle est une actrice incroyable ! Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus. A woman goes on the run with her children to escape an abusive husband, who is the District Attorney. La nana qui débarque, c'est donc Eve. Jeux concours | il y en a mare ou ils voient des propos injurieux.... ma critique est dessous....Allocinéma si j'ai de votre part une énième censure sans raison, j'écrirai plus ici et je ne vous ferez pas de la pub! Suburbia, also known as Rebel Streets and The Wild Side, is a 1984 American coming-of-age drama/thriller film written and directed by Penelope Spheeris, and produced by Roger Corman, about suburban punks who run away from home. Bong Joon-ho ne doit pas être réduit à ce succès un brin roublard. Gainey, Sami Gayle, Mark Valley and Josh Lucas. Bong Joon-Ho maitrise la caméra comme si c'était un troisième bras sorti de son torse, plans magnifique, photographique sublime mais aussi un casting parfait ou le drame nous touches mais parfois se veut plus tendre avec des moments d'humour typique du réalisateur que l'on retrouvait plus appuyés dans Memories of Murder . Lire ses 449 critiques, de Voyez-vous ça, il a plusieurs niveau de lecture.- Premier niveau de lecture: C'est une nana qui se fait bouffer son bébé par des milliers de gens venus squatter chez elle.- Second niveau de lecture: ...Ouais, ben je crois qu'on va s'arrêter là en fait. Une veuve se démène pour prouver l'innocence de son fils un peu simplet accusé du meurtre d'une lycéenne. Si je le descend c'est surtout parce que j'en attendais beaucoup, alors qu'il reste un très bon film. Mère abusive, mère Courage, la mère (elle n'a pas d'autre nom dans le film) se rend vite compte qu'elle ne peut compter ni sur des policiers paresseux, ni sur son avocat véreux, et que c'est à elle de mener l'enquête, quelqu'en soit le prix. Je ne vais pas dire que c'est un mauvais film, ce serait évidemment faux, mais rien qu'en comparaison avec ses deux autres chef d'oeuvres, The Host et Memories of Murder, Mother est plus faible. bon Allociné censure mon commentaire! Mother Trailer. A fortiori lorsque l'accouchement vient d'un pays lointain ; besoin d'exotisme ? Les meilleurs films Thriller, Joon Ho Bong à la filmographie impeccable (Mémories of murder et the host) nous revient avec l'histoire de cette femme bien décidée à sauver son fils en prison pour un crime sur une jeune prostituée. Le film est construit comme une boucle, et Bong Joon-ho alterne le très prévisible et le très surprenant, avec des fulgurances, comme ce montage faisant se succéder le fils jouant aux ombres chinoise avec son geôlier, et l’ombre de la mère s’affichant sur le sol à l’enterrement de la victime. The Little Girl Who Was Too Fond of Matches (French: La petite fille qui aimait trop les allumettes) is a 2017 Canadian drama film directed by Simon Lavoie and starring Marine Johnson, Antoine L'Écuyer and Jean-François Casabonne. Javier Cámara, Patricia Tamayo, Contact | Mais il fascine surtout par la virtuosité décomplexée de nombreuses scènes, et le portrait terrifiant du pendant féminin et asiatique du père d’"Un Bourgeois tout petit petit" de Monicelli. La mère angoissée et ailleurs devient calme, sérieuse et impliquée, ses traits tombent; les scènes se déroulent de nuit ou dans des lieux plus lugubres; les personnages qui rentrent en jeu racontent des histoires malsaines; tout se précise, tout devient grave et dramatique, tout devient noir et désespéré, jusqu'à une fin en coup de point dans le ventre. Domhnall... Parfois, de grands cinéastes nous offrent leur film-somme, où on peut trouver réponse à tout : la vie, la mort, l’amour,... Pour écrire un commentaire, identifiez-vous. With Vivica A. C'est parallèlement à ses angoisses concernant le monde d'aujoud'hui et sa vision profondément sombre de la société actuelle qu'il a eu l'idée du film. Directed by David DeCoteau. 'Watch Dog') is a 2018 Canadian crime film directed by Sophie Dupuis.The film premiered at the Rendez-vous du cinéma québécois. Ce soutien de l'état, assez proche du système français basé sur la notion d'exception culturelle, a permis l'éclosion à partir de 1985 de la nouvelle vague sud-coréenne : Lee Chang-dong ("Secret Sunshine"), Kim Ki-duk ("Printemps, été, automne, hiver, printemps", "Le Locataire", "Time"), Park Chan-wook ("Old Boy", "Twist") ou Kim Jee-woon ("A Bittersweet Life", "Le Bon, la Brute et le Truand"), pour ne citer que ceux qui ont connu les honneurs des festivals occidentaux. J'en demande sans doute un peu trop.